DAUREA INVEST

Conseil gestion de patrimoine à nimes et dans le gard

Pour Investissement Conseils 01/08/2024 – Eugénie Deloire

Le désamour des investisseurs pour les bureaux profite aux classes d’actifs alternatives. Avec leurs rendements élevés et leur stratégie opportuniste, ciblée sur des micromarchés porteurs, elles viennent doper la performance d’un portefeuille sur un marché de l’immobilier atone.
Sous réserve d’une gestion proactive et d’une vigilance accrue…

Une année noire pour la pierre. Le volume global d’investissement en immobilier d’entreprise en France a reculé de 51 % en 2023, s’élevant à 14.3 milliards d’euros, contre 29,4 en 2022 et une moyenne décennale de 29,2 milliards.

Lire la suite

« Ces chiffres en forte baisse sont le fruit de trois facteurs convergents.
D’abord, de l’attentisme des investisseurs face au réajustement des prix et nos analyses montrent que, pour l’heure, nous avons parcouru l’essentiel du chemin sur la catégorie core mais pas encore sur les actifs secondaires et obsolètes. Ensuite, du retour en force des obligations qui, après une rapide correction font de la concurrence à l’immobilier. Enfin, d’une surallocation de l’immobilier dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels qu’ils cherchent, pour l’instant, à alléger», analyse Christian de Kerangal, directeur général de l’institut de l’épargne immobilière et financière (leif).

L’article Actifs alternatifs : un marché à haut potentiel est apparu en premier sur Finzzle groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *